Il fut un temps, dans ma vie, où je ne me connaissais pas du tout.

Prise dans un tourbillon et habituée à avancer droit devant, je ne m’écoutais pas : ni mes émotions, ni mes ressentis, ni les messages de mon corps, ni même mes envies.

Mon quotidien était une succession de choses à faire pour : avancer dans ma carrière de cadre dans l’industrie, gérer la logistique de ma vie de famille, tenter de consacrer un minimum de temps à mes enfants pour avoir l’impression de les voir grandir.

J’étais comme sur une autoroute, en mode pilote automatique, sans prendre garde à l’état de ma jauge à carburant qui, inexorablement et à mon insu, se vidait…

C’est à l’âge de 35 ans que tout a basculé. En un temps record, tout a volé en éclats et je me suis comme réveillée, contemplant, l’air ahuri, un décor qui ne me correspondait pas du tout.

Comment en étais-je arrivée là ? Qui était cette femme aux yeux ternes que je contemplais dans le miroir et qui me semblait presque étrangère ? Quelles pouvaient bien être ses aspirations, ses envies, enfouies là, tout au fond ?

Alors doucement, je suis partie à la découverte de moi-même.

J’ai découvert que les émotions sont des messagères qu’il est si précieux de savoir écouter. J’ai renoué avec mes rêves, mes désirs profonds. J’ai commencé à comprendre ma manière de fonctionner, dans ma tête, dans mon cœur et aussi dans mon corps, un allié que j’avais ignoré pendant si longtemps. Au gré de ce parcours, la petite flamme en moi s’est rallumée. De découverte en découverte, j’ai appris à regarder autrement, moi-même, d’abord, et puis les gens autour de moi, mes enfants, en tout premier lieu.

J’ai compris ce qui pouvait se cacher derrière ce que je prenais pour de la rebellion, de la résistance à ce que je tentais de leur inculquer.

J’ai compris que ce que je considérais comme des comportements inappropriés n’était que les symptômes de quelque chose de pas chouette qui n’arrive pas à sortir. 

J’ai appris à écouter l’autre, vraiment. A l’accepter tel qu’il/elle est sans essayer de le/la changer.

J’ai appris les clés d’une communication efficace, celle qui permet d’entretenir des relations harmonieuses, dans le respect des besoins de chacun, y compris les miens.

J’ai appris que s’oublier est la plus grande des erreurs, celle qui mène inexorablement vers la frustration et l’épuisement.

Bref, j’ai appris que le chemin vers l’épanouissement passe obligatoirement par la connaissance de soi. Se comprendre, s’accepter tel que l’on est et apprendre à utiliser ses forces. Voilà, la clé. Cette clé, j’ai commencé par la transmettre à mes enfants. Quel plus beau cadeau existerait pour eux, que celui d’apprendre à se connaître vraiment pour dévoiler son plein potentiel ?

Et puis j’ai décidé d’en faire profiter les autres, enfants, ados ou même adultes. C’est aujourd’hui ce que je propose à chaque personne qui passe la porte de mon cabinet.

Qu’elle soit un adulte en quête de lui-même, ou un parent qui souhaite se retrouver pour s’épanouir enfin dans son rôle de maman ou de papa.

Qu’elle soit un enfant qui tente désespérément de rentrer dans une case pas faite pour lui/elle et qui en souffre affreusement.

Qu’elle soit un.e ado bouleversé.e par les changements qui interviennent en lui/elle et qui ne sait plus bien qui il/elle est, ni ce qu’il/elle veut.

J’accompagne chacun.e vers une meilleure connaissance de lui/elle-même. Sur le chemin, je suis celle qui écoute, qui interroge, qui ouvre une piste à explorer, qui propose un outil, qui réconforte, parfois.

Chacune des personnes que j’accompagne est le protagoniste de son parcours et l’acteur/rice de ses propres découvertes. Chaque chemin est unique, mais la destination est la même : s’épanouir en étant véritablement soi.

Je rêve d’un monde où cela sera possible pour toutes et tous. Où chacun-e trouvera sa place et osera être elle/lui-même.

Emprunter ce chemin est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse se faire à soi-même, mais aussi aux autres. Alors si vous êtes prêt-e à vous lancer, je suis là pour vous y aider !